Les examens approchent, c’est la panique à bord ! Pourtant les examens ne devraient pas nous faire peur, ce sont juste des étapes qui nous permettent de réaliser nos progrès et passer à des niveaux supérieurs. Mais voilà, les examens nous mettent face à nos peurs les plus profondes comme la peur de l’échec. Pour ne pas se retrouver tétaniser le jour J, il faut donc réviser tes cours à fond et te préparer au mieux. Facile à dire, mais comment faire ? Les révisions, c’est pénible, ça prend du temps, tu n’as pas envie de relire des trucs que tu as déjà écrits… et puis il y a les cours qui continuent, les activités, les amis. Et à chaque fois que tu t’assois devant ton bureau avec la ferme décisions de t’y mettre, pouf, la motivation s’est envolée, ton portable te fait de l’œil, tu as soudainement envie de prendre l’air ou d’aller manger un truc.

C’est tout à fait normal ! Réviser est une activité difficile et tu as sans doute besoin d’un petit coup de pouce. Dans cet article, nous te donnons des conseils pour devenir un.e as de la révision et réussir tous tes examens !

Trouver la motivation

Eh oui, réviser c’est bien, mais pour que notre cerveau ait vraiment envie de retenir toute l’information, il faut lui expliquer pourquoi c’est important de passer tel ou tel examen. Pour cela, il est parfois nécessaire de se poser et de se rappeler pourquoi nous étudions, pourquoi nous voulons avoir une bonne note et passer un examen ? Il ne faut pas se contenter de dire « pour avoir le bac » ou « pour être bien vu auprès des autres ». Non, la raison doit être profonde et personnelle. Pourquoi est-ce important pour toi de passer cet examen ? Pose-toi la question et marque la réponse sur un papier. Il peut y en avoir plusieurs d’ordres très différentes : « être riche », « réussir sa vie », devenir médecin ou boulanger », « apprendre plein de choses », etc.

Si c’est difficile tout seul, n’hésite pas à demander à tes amis pour le faire à plusieurs. En plus, ce sera divertissant et utile pour tout le monde. Si jamais tu n’as aucune idée de pourquoi tu es au lycée, tu peux en parler à tes parents ou des proches en qui tu as confiance. La conseillère d’orientation de ton lycée peut aussi être une bonne personne pour parler de ton avenir, évoquer les différentes possibilités. Elle pourra te demander ce que tu aimes faire dans la vie et t’aider à trouver un parcours scolaire et une profession qui correspondent.

Une fois que tu as trouvé le pourquoi, il reste à définir le comment. Comment arriver à réaliser ton objectif. Soit tu veux être boulanger, il faudra faire un CAP boulanger, trouver un stage et passer un concours. Pour être médecin, il faudra passer ton bac, avoir une bonne note, rentrer en fac de médecine, étudier longuement, choisir une spécialité, etc. Dans les deux cas, tu as des échéances et des objectifs réalisables à court et moyen termes. Tu peux dessiner un plan pour ton avenir sur 5 ans par exemple en notant les échéances et tes objectifs pour ne pas les oublier. De cette manière, tu pourras voir en quoi le passage d’un examen est déterminant pour toi et cela te donnera de la motivation.

Organiser ses révisions

Maintenant que tu es motivé.e, il faut s’organiser ! En effet, pour réussir ses révisions, il n’y a pas de secrets, il faut les prévoir et les intégrer dans ton emploi du temps pour qu’elles deviennent régulières. Il est prouvé qu’il est plus facile d’apprendre petit à petit, par petites séances tout au long de l’année que d’un coup, trois semaines avant l’examen. Nous ne disons pas que ça ne peut pas marcher. Certaines personnes y arrivent très bien comme ça et c’est peut-être ton cas. Mais pour intégrer un cours et se souvenir correctement des apprentissages, rien de tel que la course de fond. C’est comme ça que fonctionne ton cerveau.

Un espace adéquat

Tout d’abord, il faut savoir où réviser. Il est primordial d’avoir un espace dédié qui soit dégagé et prêt à l’emploi. Idéalement, cet espace n’est pas situé dans ta chambre où tu risquerais de te déconcentrer facilement. Si tes parents ont un bureau, demande-leur de te faire une petite place. Ça peut d’ailleurs être une très bonne idée de coordonner vos heures de travail ensemble. Voir le chapitre suivant.

Si ce n’est pas possible, essaye de bien ranger ton bureau et de délimiter un espace de travail avec le moins de distraction à portée de main. Cela te facilitera la tâche.

Ensuite, arrange-toi pour le faire dans le silence. Si tu travailles mieux avec la musique, tu peux en mettre, mais assure-toi qu’il n’y a pas trop de parole ou qu’elle ne te donne pas trop envie de danser. Préviens tes parents, tes frères et tes sœurs que tu vas réviser pour qu’on ne te dérange pas.

Un calendrier défini

Fais-toi un emploi du temps, comme celui de l’école, mais en incluant les plages horaires du reste de la journée. Tu peux y inscrire tes sessions de révisions tout en prenant en compte les moments nécessaires de pause et les loisirs. Sur la semaine, tu pourras ainsi vérifier que ton emploi du temps est équilibré. Si tu passes trop de temps sur ton ordinateur ou à l’intérieur pour réviser, tu risques l’asphyxie mentale ! Il est nécessaire de s’aérer. Il est d’ailleurs prouvé que c’est lors de ces moments-là que le cerveau intègre les apprentissages qu’il vient de recevoir.

Pour le choix des plages horaires, fais selon ce qui fonctionne pour toi. Certaines personnes préfèrent travailler le matin, d’autres le soir. Il n’y a pas de bonnes heures, sinon la tienne. En revanche, pour mettre toutes les cartes dans ta main, n’hésite pas à inviter ta famille à respecter ces temps d’études. Les autres enfants peuvent en profiter pour faire des activités calmes ou faire leurs devoirs. Les parents peuvent travailler ou lire. Si toute la famille se met dans une même intention, cela facilitera ton travail.

Essaye de te tenir rigoureusement à ton calendrier sans pour autant être trop rigide. Si tu es trop fatigué.e, c’est qu’il faut te reposer. Fais-le vraiment en évitant les écrans (note : lier l’un de nos articles sur les écrans) et essaye de replacer ton heure de révision un autre jour.

Essaye également de ne pas dépasser une heure de révision par jour. C’est déjà beaucoup et largement suffisant si tu t’y prends à l’avance. À ce sujet, nous conseillons de commencer les révisions au moins 6 semaines avant un examen pour éviter trop de stress.

Des échéances intermédiaires

Il y a beaucoup de choses à retenir, surtout si tu prépares ton bac. Pour tester tes connaissances et effectuer des sortes de pallier, tu peux créer des échéances intermédiaires. Ce sont comme des épreuves blanches qui ne comptent pas et qui te permettent de voir où tu en es dans les révisions.
Elles te rassureront ou te donneront le boost nécessaire pour étudier plus !

Tu peux demander à tes parents pour t’aider à les organiser.

Les méthodes efficaces pour réviser

Voici quelques techniques pour mémoriser tes cours et te permettre de préparer au mieux tes examens :

Nous retenons mieux les informations qui sont sorties de notre bouche. Lorsque notre cerveau fait l’effort de raconter quelque chose, il le retient plus facilement que s’il se contente de le lire ou de l’écouter. Ainsi, n’hésite pas à partager le contenu de ton cours. Tu peux t’entraîner avec un camarade de classe en vous récitant les cours. Tu lis d’abord un paragraphe ou tout un chapitre et tu le restitues avec tes mots. Réussite garantie ! Cela te permet également de préparer des oraux si tu en as.

Si tu n’as pas de camarades intéressés, demande à tes parents. Si tous les sujets ne les intéresseront pas, certains pourront convenir, notamment en histoire ou en géographie.

Une autre méthode est d’écrire ou de réécrire avec tes propres mots tes cours. C’est une méthode d’assimilation très efficace, quoique longue est fastidieuse. Il est difficile de se motiver à écrire un cours quand il est déjà écrit.

Si tu n’as pas envie de faire ça, tu peux créer des fiches de révisions. Ce sont des petites feuilles cartonnées de préférence (car tu vas beaucoup les manipuler) sur lesquelles tu vas résumer un chapitre
ou une idée. Tu peux les écrire avec des couleurs et des dessins pour les rendre attractives.

Notre cerveau fonctionne avec des connexions synaptiques. Une idée en appelle souvent une autre.
Tu as dû le remarquer quand tu t’abandonnes à tes pensées. Elles vont dans tous les sens, sans qu’il y ait toujours une suite logique. Tu peux organiser tes cours de cette manière en écrivant des mots clés qui se relient les uns aux autres.

Notre mémoire fonctionne différemment suivant les individus. Si tu as une mémoire visuelle, tu retiendras plus facilement les images que les mots. Dans ce cas-là, n’hésite pas à créer des fiches avec des images et des schémas qui te reviendront plus facilement en mémoire le jour de l’examen.
Mets-y des couleurs et applique-toi pour que ton cerveau les retienne.

C’est une technique qui se rapproche de l’association d’idée. Tu peux donc construire ton cours en utilisant des mots clés qui vont se lier les uns aux autres et créer une suite logique. Tes fiches de révisions ont alors plus l’apparence d’un schéma avec des mots. Chaque mot te fera penser à une idée.

Prendre soin de soi

Réviser c’est bien, mais il faut rester à l’écoute de son corps et de son esprit. Les plus grands travailleurs le répètent inlassablement. Pour bien apprendre, il faut jongler entre des temps de vide et des temps d’apprentissage. C’est lorsque le cerveau est au repos qu’il va assimiler le mieux les informations. Certains auteurs par exemple marchent 4 heures par jour pour 4 heures de travail.

Ainsi, n’hésite pas à faire des pauses pendant tes révisions. Si ta semaine a été trop chargée et que tu dois faire deux heures de suite le samedi, prend une pause toutes les demi-heures s’il le faut. Cela peut être juste des étirements ou une méditation très courte de 5 minutes pour fermer tes yeux et faire revenir la concentration. N’hésite pas à sortir également pour prendre l’air et t’aérer. Mais fais en sorte que les pauses ne dépassent pas 10 minutes, sinon, ce ne sont plus des pauses !

C’est dans la nuit que notre cerveau prend le plus de repos et qu’il peut assimiler ce qu’il a appris dans la journée. Idéalement, fais un tour dehors avant de te coucher, aère-toi pour accélérer le processus. Évite les écrans et ne grignote pas après le repas. Tout cela t’aidera à mieux dormir. Si tu es du genre à trop penser, fais une liste de ce que tu feras le lendemain pour soulager ton esprit. Si tu n’as pas bien dormi, n’hésite pas à faire une courte sieste avant tes révisions. Tu peux faire une « power nap » comme on dit en anglais, une sieste de 20 minutes juste pour recharger les batteries.

Un esprit sain dans un corps sain. Tu dois prendre soin de ton corps en faisant de l’exercice et en prenant des pauses. Et tu dois aussi veiller à ton alimentation. Plus tu mangeras sucré, salé et gras, plus tu auras du mal à fonctionner. C’est physique. En étant jeune, on ne s’en rend pas forcément
compte, mais toutes les études le montrent. Privilégie une alimentation légère avant les révisions, évite les goûters trop gras et trop sucrés qui t’exciteront et te donneront plutôt envie d’aller courir
dehors !

Tu l’auras compris, réviser peut être un exercice stressant et difficile, mais si tu arrives à prendre soin de toi et mettre en place une routine équilibrée, il ne fait aucun doute que tu y arriveras !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.